Une façon d’obtenir des clients sans devoir prospecter !

En tant que chef d’entreprise ou porteur de projets, vous devez consacrer 80 % de votre temps à mettre en place des stratégies qui vous ramènent des clients. 

Même si vous êtes le meilleur de votre secteur, les clients ne le sauront qu’après avoir acheté vos produits et services. La stratégie d’acquisition de clients doit être au cœur de vos réflexions.

Dans notre article d’aujourd’hui, je vais vous parler d’une stratégie très efficace pour obtenir rapidement des clients à travers un principe très simple : l’échange de valeur ou tout simplement les partenariats stratégiques. 

Même Google en a fait son cheval de bataille à ses débuts. 

S’il est vrai que Google s’est développé grâce à son excellent service, il est tout de même important de rappeler que leur croissance a été le fruit de partenariat stratégique. 

En 1999, Google a signé un partenariat avec Netscape Navigator qui était un navigateur web qui a dominé le marché au milieu des années 1990.

Il a également signé un partenariat avec Yahoo ! qui était déjà l’un des principaux sites web de recherche en ligne. 

Ces accords ont été déterminants pour le succès de Google. 

Avant de vous parler des 5 types de partenariat que vous pouvez établir pour développer rapidement votre entreprise, j’aimerais parler des 4 erreurs à éviter lorsque vous choisissez cette voie. 

La toute première erreur, c’est de considérer un fournisseur ou un distributeur comme un partenaire stratégique. 

Il existe un proverbe qui dit que la chèvre broute là où elle est attachée.

Cela veut dire que vous pouvez être tenté de créer rapidement un partenariat avec un fournisseur ou l’un de vos distributeurs.  

Malheureusement, cela peut entraver votre activité pour très longtemps, surtout si vous signez des accords d’exclusivité. 

Avant de signer quoi que ce soit, ayez une vue d’ensemble de vos objectifs. 

Assurez-vous que votre fournisseur ne soit pas une clé essentielle à votre modèle d’affaires, tout partenariat doit avant tout apporter des compétences ou un atout complémentaire à votre activité. 

La deuxième erreur, c’est de ne pas avoir d’accord signé. 

Même s’il est vrai que vous devriez pouvoir faire confiance à votre partenaire, il est important dès le début de rédiger les accords que vous avez établis ensemble pour éviter toute confusion dans le temps. 

À mesure que la relation évolue et que les risques grandissent, n’hésitez pas à passer des accords juridiques afin de vous couvrir tous les deux : propriété intellectuelle, qui fait quoi, qui possède quoi, ce qui se passe en cas de rupture du partenariat. 

Veillez à ce que les accords soient passés avec les principaux décideurs et non avec un simple membre de l’équipe de votre partenaire. 

La troisième erreur, c’est de ne pas avoir la même vision.

Ceci n’est peut-être qu’un simple rappel, mais l’un des principes fondamentaux d’une relation saine et durable est le fait d’avoir des philosophies et une vision alignées et compatibles. 

En cas de non-accord sur une décision importante, préciser à qui doit revenir le dernier mot. Quel que soit le type de partenariat, ce n’est jamais bon de partir sur du 50/50. 

Vous pouvez décider qu’en cas de non-accord, le dernier mot vous revient sur toutes les questions commerciales par exemple. 

La quatrième erreur, c’est de ne pas mettre en place des indicateurs de suivi (méthode pour mesurer vos résultats). 

Définissez vos méthodes de mesure de vos succès et échecs.

Le succès peut être considéré comme la rentabilité, la part de marché que vous possédez. Cela vous évite les partenariats sans valeur ajoutée. 

Quel que soit le type de partenariat, la réussite réside dans la gestion des risques. 

Faites lire vos accords par une personne tiers (professionnelle par exemple) avant de les faire valider. 

À présent, nous allons parler des 5 types de partenariats pour développer la croissance de votre entreprise. 

1 les partenariats classiques. 

Deux entreprises peuvent collaborer afin d’améliorer un produit ou un service.

Si vous êtes garagiste, vous pouvez vous associer à des distributeurs de pièces détachées. 

Si vous êtes une compagnie aérienne, vous pouvez proposer des billets avec le séjour + location de voitures + guide touristique, etc. 

L’un des exemples les plus connus reste le partenariat entre Nike et Apple. 

Ils ont proposé des baskets qui communiquent avec votre iPhone pour comptabiliser le rythme de vos courses à pied et diffuser de la musique en même temps. 

Un deuxième type de partenariat pourrait être le fait de collaborer pour créer une nouvelle offre unique. 

De tels accords nécessitent généralement de l’investissement en termes d’argent ou de temps. 

Si un jour, vous avez acheté un double expresso dans une bouteille Starbucks, vous avez consommé un produit issu d’un partenariat entre Pepsi et Starbucks. 

Un troisième type de partenariat qui est assez courant dans le monde numérique, c’est le partenariat de partage ou de diffusion

L’un des partenaires fournit un produit ou un service en contrepartie de l’accès à des clients potentiels. 

Groupon maîtrise très bien ce principe. 

Il propose à des restaurateurs ou à des boutiques d’offrir des coupons de réduction aux membres de sa liste de diffusion.

Un quatrième type de partenariat : les accords de licence

Par exemple Starbucks a prêté sa marque à un fabricant de glaces qui voulait proposer des parfums à l’égérie de la marque. 

Lorsque vous êtes nouveau sur un marché, vous pouvez toujours utiliser une marque connue pour vous faire connaître. 

Les applications de diffusion de musique connaissent bien ce type de partenariat puisqu’elles ne peuvent diffuser la musique sans obtenir au préalable des licences auprès des labels. 

Le cinquième type de partenariat reste celui de l’approvisionnement.

Avec ce type de partenariat, vous pouvez vous garantir l’exclusivité et l’approvisionnement d’éléments nécessaires pour vos produits et services. 

Les enseignes de ventes de chaussures comme Foot locker ont par exemple des accords d’approvisionnement avec des marques comme Nike.

Les partenariats stratégiques peuvent donner des résultats assez spectaculaires.

Pour que ça fonctionne, il vous faut au préalable avoir une vision claire de vos objectifs.

Demandez-vous quels sont les indicateurs qu’il vous faut remplir pour optimiser vos chances de réussite ? 

En quoi le partenariat que vous allez mettre en place pourrait vous aider à atteindre vos objectifs ? 

Pour résumer : 

Mettez en place des partenariats mutuellement bénéfiques.

Cherchez à comprendre ce qui motive les parties en face, pourquoi voudraient-ils travailler avec vous. 

Faites le point de vos ressources pour savoir ce que vous pouvez offrir. 

Concentrez-vous sur la réalisation de vos objectifs. 

Les bons accords vous permettent d’aligner votre stratégie tout en restant focus sur les différentes étapes à suivre. 

Créez une liste de partenariats que vous pouvez revoir chaque semestre. 

N’hésitez pas à prendre contact avec différents partenaires pour tester leurs propositions afin d’en voir la pertinence. 

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager auprès de vos amis entrepreneurs et porteurs de projets. 

En complément à cet article, vous êtes libre de recevoir gratuitement un document inédit d’une valeur de 497 euros que nous offrons uniquement à nos clients.

C’est un questionnaire qui vous permettra de savoir là où vous en êtes afin de pouvoir déterminer ce sur quoi vous devez vous concentrer pour atteindre la destination visée. 

 La première mesure pour mettre en place une stratégie de communication est de savoir exactement quelles sont vos forces et vos faiblesses et ce qu’elles valent par rapport à la concurrence rencontrée. 

Malheureusement bon nombre de personnes se lancent dans l’aventure entrepreneuriale sans faire cette analyse stratégique. 

Le simple fait de répondre à ces questions va certes vous prendre un peu de temps, mais vous placera devant 95 % des acteurs de votre secteur d’activité. 

Et pour recevoir ce document inédit, il vous suffit d’envoyer un émail en disant oui à cette adresse : contact@alpesbleucommunication.com

Si vous avez une question, vous pouvez directement me contacter au : 06 28 67 42 75

 

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.