Être productif n’a rien à voir avec la discipline : voici 4 fondamentaux à connaître pour atteindre vos objectifs en 2021!

Saviez-vous que la productivité n’a rien à voir avec la discipline ? 

Je sais que cela semble grotesque parce que nous avons tellement l’habitude d’entendre et de lire qu’il faut être discipliné pour pouvoir atteindre ses objectifs. 

Et même si c’est important de l’être, ce n’est pas fondamental pour rester productif. 

Dans l’article d’aujourd’hui, je vais partager avec vous quatre secrets pour transformer radicalement la façon dont vous agissez pour atteindre tous vos objectifs. 

Depuis 2015, je lis régulièrement 1 livre par semaine dont des livres sur le développement personnel, la productivité, le marketing, la vente, etc.

Pendant, longtemps, j’ai lu des conseils qui disaient qu’il faut être discipliné pour réussir à atteindre ses objectifs. 

J’ai donc pensé qu’il suffit d’avoir de la volonté pour se discipliner et regarder le succès venir à nous :).

Il ne m’a pas fallu longtemps pour me rendre compte des efforts surhumains à mettre en place pour maintenir une certaine discipline.

Je me suis dit que je manquais de force de caractère et que je devais vraiment redoubler d’effort si je voulais être productif et atteindre mes objectifs. 

Bien évidemment, cette pensée n’a rien changé dans mes résultats. 

À force d’essayer de nouvelles pratiques, de chercher des méthodes pour être productif, j’ai fini par découvrir qu’il existe 4 choses fondamentales à maîtriser si vous voulez être productif. 


Premièrement : votre incapacité à dire non ! 

Il est dans la nature humaine de s’inquiéter du ressenti des autres à chaque fois que nous disons non, surtout lorsque ce sont des personnes à qui nous tenons. 

Et nous n’aimons pas dire non aux autres de peur de passer pour quelqu’un qui ne fait jamais preuve d’engagement ou de volonté. 

Si par exemple vous débutez un nouvel emploi, vous pouvez vous sentir obligé d’accepter de faire des heures supplémentaires pour témoigner votre implication. 

Souvenez-vous de la fois où vous n’avez pas osé dire non à une soirée entre ami(es) juste pour ne pas casser l’ambiance. 

Hors, vous ne pouvez pas faire plaisir à tout le monde, ça ne vaut même pas le coup d’essayer.

Avant de savoir, si vous devez dire oui ou non à un projet, une proposition, il vous faut au préalable définir clairement VOTRE PRIORITÉ.

J’insiste sur la singularité de LA PRIORITÉ parce qu’il ne peut pas exister deux priorités. Il y a forcément une de trop. 

Si votre but à terme est de faire le tour du monde dans trois ans, vous commencerez par définir la somme annuelle à gagner pour financer votre rêve, puis la somme mensuelle, hebdomadaire, quotidienne et bien sûr ce que vous devez faire immédiatement pour commencer à gagner cette somme. 

Cette démarche est importante parce que vous saurez quand dire non ou oui. 

A chaque fois que vous dites oui à une chose cela implique un non à d’autres choses avec les conséquences qui vont avec. 

Ce qui nous conduit à la deuxième chose fondamentale à maîtriser pour rester productif. 

Deuxièmement : accepter les conséquences à chaque fois que vous dites non !

Lorsque vous vous concentrez sur votre priorité, vous ne vous occupez pas des autres aspects de votre vie. 

Et malheureusement, le monde ne se mettra pas en pause pour vous attendre. 

Donc acceptez les conséquences de vos choix. 

Un gourou que je suis à une fois dit “ l’important, ce n’est pas de savoir si ce que vous faites est mal ou bien, l’important, c’est de savoir si vous pouvez l’assumer dans la joie” Sadhguru

À un moment, vous allez ressentir une sorte de pression de la part de personnes ou projets pour vous détourner de votre priorité. Céder vous apportera satisfaction sur le coup, mais diminuera votre productivité. 

Si vraiment, vous êtes dans une situation atypique où vous devez par exemple vous occuper d’un enfant et que vous êtes seul, peut-être que vous pourriez aménager votre temps pour faire face à cette situation et avoir moins de vie sociale le temps pour vous d’atteindre vos objectifs. 

Retenez que tout est cyclique et que le but n’est pas de fournir continuellement des efforts en faisant des sacrifices. 

La chose la plus importante est de pouvoir consacrer quatre heures par jour au minimum à votre priorité afin de rester productif et créer la vie que vous souhaitez. 

Troisièmement : faites attention à votre hygiène de vie ! 

2020 a été, une année, éprouvante en termes de perte de vies humaines et nous a rappelé à quel point la santé est essentielle. 

Si vous ne faites pas attention à vous, comment espérer être productif ? 

Si vous gérez mal votre énergie personnelle, vous allez perdre en efficacité. 

Beaucoup d’entrepreneurs ont un rythme effréné, ils veillent tard, mangent mal, sautent des repas et ne font aucun exercice physique. 

Soit ils tombent peu à peu malades, soit ils sont pris de burn-out à un moment donné. 

La chose essentielle à comprendre, c’est que celui qui veut aller loin ménage sa monture. 

Vous pouvez commencer votre journée par une bonne séance de méditation pour créer un équilibre spirituel en vous. 

A l’issue de cela, faites des exercices physiques de quelques minutes avant de prendre un petit déjeuner nutritif. 

Prévoyez des menus à l’avance pour éviter de vous poser la fameuse question “que vais-je manger ? “

Pensez à passer du temps avec les personnes que vous aimez, riez, serrez-les dans vos bras.

Prévoyez à l’avance votre planning avec LA CHOSE PRIORITAIRE DU MOMENT et bloquez le temps nécessaire à son exécution.

Quatrièmement : faites attention à votre espace de vie ! 

Si vous n’avez pas encore fait le rapport direct entre productivité et espace de vie (les gens et les lieux que vous fréquentez) il est temps d’y remédier et de comprendre l’impact que cela a sur vous. 

Je suis presque sûr que vous avez déjà vu des reportages sur des grandes entreprises telles que Google qui présentent des salariés prenant leur petit-déjeuner en pyjama devant leur ordinateur dans une cuisine commune.

Les espaces et les personnes que vous fréquentez ont une influence sur vous. 

Ne vous êtes vous pas surpris un jour en train de reprendre une phrase ou des mimiques de personnes que vous côtoyez assez souvent ? 

Donc si les personnes ou les endroits que vous occupez sont remplis de négativités, cela déteindra sur vous.

Comprenez que l’attitude est contagieuse. Si vous vous croyez fort et au-delà de toutes influences vous vous trompez. 

Je vous invite à lire le livre “la bible” qui est le résultat du travail de plusieurs docteurs et professeurs. 

Ils expliquent l’impact du cercle social sur notre bien-être. 

Si par exemple, vos amis sont obèses, vous avez 57 % de risque de finir comme eux. 

Cela s’explique par le simple fait que les personnes que nous fréquentons définissent ce qui est normal à nos yeux. 

En marketing, cela s’appelle la preuve sociale. Quand amazon vous suggère des produits complémentaires en vous disant que les personnes qui ont acheté le produit A ont également pris le produit B, ils vous poussent à vous dire que vous devez faire pareil parce que tel est la norme.

Personne ne réussit seul et personne n’échoue seul. 

Maintenant que vous avez lu les 4 choses fondamentales à maîtriser pour devenir productif, vous pouvez vous dire, c’est bien beau tout ça, mais par quoi je commence. 

  • Commencez par décrire la réalité dans laquelle vous vivez aujourd’hui.
  • Acceptez la telle qu’elle 
  • Impliquez-vous à 200 %. Il n’existe qu’une seule façon de résoudre les problèmes, c’est de prendre le taureau par les cornes.
  • Trouvez une solution en décrivant la PRIORITÉ que vous pouvez exécuter maintenant.
  • Mettez-vous au travail.
  • Et si ça ne marche pas, recommencez

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à laisser vos commentaires, à le partager autour de vous pour aider quelqu’un qui a besoin de lire ces conseils. 

« Que cette année 2021 soit porteuse d’amour et de bonheur »

Je vous souhaite de réussir dans tous les projets que vous entreprendrez. Que la joie et la gaieté soient au rendez-vous pour réchauffer votre cœur et ceux de vos proches. Bonne année ! »

Et mon but en cette année qui commence, c’est de permettre aux entrepreneurs et porteurs de projets de créer des stratégies de marketing et communication qui nécessitent très peu leurs interventions pour attirer les clients, avoir plus de temps pour eux, leurs proches, leur famille, se consacrer à la satisfaction de leurs clients et des choses qui comptent le plus pour eux. 


Il est assez courant d’observer les petites et moyennes entreprises ne pas croître au-delà du point où il génère juste assez d’argent pour leurs propriétaires malgré leurs efforts. 


D’une part, il y a des dirigeants d’entreprises qui donnent l’impression que leur passe-temps favori consiste à compter le nombre de billets qu’ils gagnent par jour.  


D’autre part, il y a ceux qui travaillent 16 heures par jour, les week-ends et ne prennent jamais de vacances tout en gagnant assez pour garder la tête hors de l’eau.


Il se passe alors l’une de ses deux hypothèses pour les entrepreneurs qui rament. 


Soit, ils cessent de se voiler la face et abandonnent, soit ils acceptent leur sort en se disant qu’ils ont créé une entreprise qui en réalité est un emploi mal rémunéré. 


Beaucoup d’entre eux blâment alors leur secteur d’activité. 


Il est vrai que certains secteurs connaissent la crise.


Mais la plupart des plaintes tournent autour du fait que les chefs d’entreprises se disent que le marché est trop concurrentiel, que les marges sont trop faibles, que la publicité ne fonctionne pas, etc.


Cependant, c’est rarement le secteur qui est à blâmer, il y a tout de même des concurrents dans le même secteur qui se portent très bien.


Donc la question évidente à se poser est la suivante : que font les entrepreneurs qui réussissent ? 


Ils ne commettent pas l’erreur qui est ce qu’on appelle le myth de l’entrepreneur : 


DE nombreux porteurs de projets ou de chefs de TPE PME tombent dans le piège décrit dans le livre de MICHAEL GERBER. C’est-à-dire qu’ils sont des techniciens. 


Avant de se lancer, ils savent qu’ils sont bons dans ce qu’ils font et ils commencent par se dire « Pourquoi devrais-je travailler pour mon patron ? Je suis bon dans ce que je fais, je vais démarrer ma propre entreprise »


C’est clairement une erreur de penser de la sorte. Juste parce qu’ils sont bons d’un point de vue technique ne signifie pas qu’ils le soient dans les affaires, dans la gestion d’une entreprise.  


Il est très important et primordial de comprendre la distinction entre technicien et entrepreneur.


C’est l’une des raisons principales pour laquelle les petites entreprises échouent. 


Le porteur de projets ou chefs d’entreprises peut avoir d’excellentes compétences techniques, mais manquer crucialement de compétence en affaires.


Le but n’est pas de vous décourager, mais de vous aider à mettre en place un plan, un système avec une bonne stratégie marketing pour atteindre la liberté financière et l’épanouissement personnel.


Si vous êtes bon d’un point de vue technique, mais que vous sentez qu’ils vous manquent des compétences pour passer au niveau supérieur alors je vous invite à prendre rendez-vous avec moi pour en discuter gratuitement de vive voix. 

Cliquez-ici

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.