Comment créer une marque très connue.

Entreprise, Création D'Entreprise

On a tendance à penser que les plus marques sont issues de grands groupes lorsqu’on se demande comment créer une marque. En réalité, il n’en est rien. En effet, les marques mondiales sont souvent le fruit de l’initiative d’un ou de plusieurs individus. Ils ont su créer de vraies histoires autour de leur entreprise (we love stories).

Tenez, par exemple, si on regarde la liste des plus grandes marques mondiales selon Interbrand (1), on a : Apple, Google, Microsoft, IBM… et toutes des entreprises créées par un ou plusieurs individus (Steve Jobs pour Apple, Sergey Brin et Larry Page pour Google, Bill Gates pour Microsoft…) !

Vous pensez peut-être que c’est une exception… Eh bien non ! C’est la règle ! C’est ce qu’a démontré Frédéric Laloux (2) dans son livre « Management Evolutif ». En effet, les grandes entreprises naissent le plus souvent de l’initiative d’un ou de plusieurs individus qui ont su lever des fonds et créer de vraies histoires autour de leurs entreprises.

Voici l’exemple de Facebook. Mark Zuckerberg a créé Facebook en 2004 en s’inspirant de la plateforme de réseautage LinkedIn. Aujourd’hui, Facebook est une marque mondiale qui génère une valeur de 60 milliards de dollars.

Et qu’a-t-il fait pour cela ? Il a créé une vraie histoire ! Il a convaincu des investisseurs, des employés, des étudiants mais surtout des utilisateurs de Facebook d’utiliser sa plateforme. Et cette histoire continue aujourd’hui car les gens y sont encore et continueront d’y être.

La clé, c’est la création d’une histoire.

Mais pour créer une vraie histoire, il faut être un visionnaire.

C’est-à-dire qu’il faut pouvoir faire le lien entre le présent et le futur.

En effet, tout est question de prospective. Les meilleurs entrepreneurs se projeter dans l’avenir et y voir de manière exceptionnelle ce qui va se passer. Ils anticipent les tendances et construisent leurs entreprises sur ces tendances.

C’est ce qui a permis à Apple de développer son iPhone en anticipant la vague des smartphones. Et c’est ce qui a permis à Facebook de créer une vraie histoire en anticipant l’engouement des développeurs pour les réseaux sociaux.

La clé de la réussite d’un entrepreneur, c’est d’anticiper les changements à venir.

Les marques qui réussissent ont des résultats tout simplement parce qu’elles ont compris que le monde était en perpétuel changement.

La clé du succès d’une entreprise est donc de comprendre la nature du monde.

1. Devenir un nom reconnu dans son domaine

Marilyn Monroe, Célébrité, Femme

Créer une marque c’est bien, mais encore faut-il que les gens sachent qui vous êtes.

À ce titre, il est important que votre marque se démarque et soit reconnue.

Comment devenir un nom reconnu dans son domaine ?

Il existe plusieurs moyens pour devenir un nom connu dans son domaine :

les réseaux sociaux et le web 2.0 : c’est une des possibilités les plus simples et les plus efficaces. En effet, avec Internet, vous pouvez facilement diffuser des contenus à grande échelle. Il suffit de prendre le temps de créer votre blog pour vous mettre en valeur, ou bien d’utiliser des réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter pour diffuser votre marque.

Les médias : il existe plusieurs moyens d’apparaître dans les médias. Parmi les méthodes les plus efficaces, mentionnons le sponsoring, la publicité, la négociation d’un partenariat avec une autre entreprise, etc.

Le bouche-à-oreille : c’est peut-être la méthode la plus simple et efficace pour faire connaître votre entreprise. En effet, un bon service ou une bonne qualité de produits peut vous faire gagner de nombreux clients, ce qui permettra à votre entreprise d’être connue auprès d’un large public.

La publicité : vous pouvez recourir à la publicité pour faire connaître votre entreprise, que vous soyez une petite ou une grande entreprise. Il existe des dizaines de types de publicité, que vous pouvez utiliser en fonction de votre budget.

L’important, c’est d’être capable de trouver le moyen le plus efficace pour vous faire connaître.

Il existe plus de 19 canaux de communication dont je me ferai le plaisir de les détailler avec vous : cliquez ici pour en parler de vive voix 

2. Être créatif pour vendre​

Créatif, Sois Créatif, Écrivez, Ampoule

Être créatif ne consiste pas à faire du marketing par le seul biais de la publicité extérieure. Il faut être aussi créatif dans la conception de produit et de l’expérience client.

Soyez à l’écoute de vos clients pour créer des produits qui répondent à leurs envies.

Si vous êtes capable de concevoir des produits ou services de qualité, en observant vos clients et en répondant à leurs besoins, vous pourrez créer une marque connue.

Les meilleurs vendeurs ont cette capacité d’être à l’écoute des clients et d’anticiper leurs envies. Au lieu de leur proposer un produit parmi plusieurs, ils savent créer un produit adapté aux besoins des clients.

La créativité est un vecteur important pour vendre. Mais vous devez aussi connaître les règles de base du marketing et de la vente.

Un exemple de créativité reste le cas Gary Dahl avec son caillou.

Source : le Monde

Cet homme était créatif dans la conception de son produit et dans son plan de vente.

Il a réalisé un chiffre d’affaires de 2 millions de dollars en deux ans. C’est une idée très simple, et elle a été un succès grâce à sa créativité et à son audace.

La sortie de l’idée créative est souvent le début d’une réussite commerciale.

Le défi est de transformer cette idée en certitude et d’arriver à la vendre.

Voilà pourquoi il faut suivre les règles de base du marketing et de la vente.

D’ailleurs, je vous invite à télécharger gratuitement mon livre numérique : 7 principes clés pour trouver des clients en 2022 grâce à une véritable stratégie marketing.

Ensuite, vous pouvez étudier les spécificités de votre marché et appliquer les techniques de vente pour vendre votre produit ou service.

3. S’inspirer des autres

Créatif, Sois Créatif, Écrivez, Ampoule

La créativité peut vous aider à trouver de nouvelles idées mais ce n’est pas tout. Il faut aussi savoir se servir des idées des autres.

Vous pouvez développer votre savoir faire, votre savoir être et vos compétences en écoutant les autres.

Trouver des idées intéressantes passe aussi par le fait :

  • D’écouter ce que disent vos clients et en observant les points forts et les points faibles de vos concurrents.
  • De lire des livres, la presse, la télévision, sur Internet et dans l’actualité.
  • D’observer ce que font vos collègues et vos amis.

S’inspirer des autres peut vous permettre de créer des idées originales et utiles.

Il peut s’agir d’idées qui ont un impact immédiat sur votre entreprise/marque ou qui sont susceptibles de vous démarquer de vos concurrents.

En résumé, il peut s’agir d’idées qui vous permettront d’atteindre un certain nombre de buts spécifiques.

Vous n’avez pas besoin d’avoir toutes les réponses, mais vous devez être conscient des objectifs que vous souhaitez atteindre.

La créativité est un processus qui doit être intégré à votre façon d’être et à votre façon d’agir au quotidien.

4. Trouver son style

Musicien, Rockstar, Bande, La Musique

Un style c’est un ensemble d’éléments qui composent votre entreprise, votre marque, vos produits, vos services, votre communication, le design de vos produits, la structure de votre service après-vente, la façon dont vous choisissez les fournisseurs, comment vous traitez vos clients.

Votre style doit être cohérent avec votre personnalité, votre histoire et vos objectifs.

Pour construire le vôtre, il faut que vous preniez le temps de réfléchir à ce que vous souhaitez faire, quelles sont vos aspirations et les objectifs que vous voulez atteindre.

Soyez conscient de la façon dont vous souhaitez que les autres vous perçoivent.

Par exemple, si vous avez une très forte personnalité, vous pouvez décider que votre style sera amusant, positif, plein d’humour et de couleurs vives. Si vous avez une personnalité plus discrète, vos produits peuvent être sobres et classiques. Si vous voulez que les gens croient en votre entreprise, il est important que votre style reflète ce que vous voulez faire passer : assurance, confiance, qualité, service, etc.

Un style bien défini permet de créer une identité visuelle et une représentation cohérente de votre entreprise.

C’est grâce à votre style que vous créez un lien avec vos clients, votre nom devient même un symbole qui les relie à vous et à votre marque.

Votre style doit être cohérent avec le message que vous souhaitez faire passer.

Par exemple, si vous souhaitez toucher une clientèle jeune et féminine, il est important d’avoir un style correspondant à cette cible. Si vous avez envie de vous adresser à un public plutôt mature, il faut que votre image reflète cela.

Votre style doit être en phase avec vos ambitions et votre équipe.

Votre style doit être en phase avec vos objectifs commerciaux/marketing.

Si vous voulez vendre des produits haut de gamme, votre vocabulaire doit refléter cela.

Par exemple, pour un public haut de gamme, vous utiliserez des phrases différentes que lorsque vous vous adressez à un grand public.

Haut de gamme : Choisissez votre préférence de règlement ci-dessous.

                             Vous pouvez étaler votre règlement en 3 mensualités.

Grand public : Indiquez votre mode de paiement ci-dessous.

                        Vous pouvez payer en 3 fois sans frais.

Votre style doit être en phase avec votre cible.

Enfin, il est important de savoir que dans un environnement concurrentiel comme celui des entreprises, il y a toujours un risque qu’un concurrent copie ou imite votre image et votre style. Pour être sûr de protéger votre marque, il est recommandé d’utiliser des techniques d’exploitation originales et des idées décalées.

Votre style doit refléter :

  • un positionnement (différent du concurrent).
  • une image originale.

Vos photographies doivent être originales.

Par conséquent, créez vous même votre style et votre identité visuelle.

5. Utiliser la persuasion avec un maximum de stratégie.

La première étape est de choisir les différents supports à utiliser pour votre communication, selon leur coût et leur efficacité.

Ainsi, on pourra utiliser la presse écrite (journaux, magazines), la presse électronique (sites internet, blogs), la presse audiovisuelle (télévision, radio), la publicité dans les transports en commun ou encore la publicité dans des lieux privilégiés tels que les hôtels…

Choisissez les supports en fonction de leur efficacité.

Par exemple, si vous êtes une marque de cosmétique, évitez de publier des annonces dans la presse écrite car les lecteurs ne sont pas des consommateurs potentiels de cosmétiques. Vous risquez par conséquent de gaspiller votre budget publicitaire.

Par contre, si vous êtes une marque de vêtements hommes, il est recommandé d’avoir un site internet et de publier des articles dans la presse écrite (magazines hommes).

Vous pouvez utiliser une ou plusieurs techniques de persuasion.

Pour mieux vous aider à choisir les techniques et les supports à utiliser, voici la liste des techniques de persuasion :

– La persuasion par la puissance du précédent : vous montrez un produit qui a beaucoup de succès. Vous allez donc inciter le consommateur à acheter votre produit afin d’être à son tour en harmonie avec la société. Par exemple, le fait de porter des vêtements de la marque Zara permet de montrer sa bonne situation financière.

– La persuasion par la vertu : vous incitez le consommateur à acheter votre produit en lui faisant croire qu’il est vertueux ou qu’il fait le bien. Par exemple, en achetant un produit bio, le consommateur se rendra compte qu’il est plus réfléchi et plus écologique et portera donc des vêtements de la marque.

– La persuasion par la conformité : vous encouragez le consommateur à acheter votre produit en lui promettant une bonne image de soi. Par exemple, en achetant des produits bio, le consommateur se sentirait mieux.

– La persuasion par la réputation : vous encouragez le consommateur à acheter votre produit en lui faisant croire qu’il est apprécié par les autres. Par exemple, en achetant des vêtements de la marque Zara, le consommateur sera à la mode.

– La persuasion par la tradition : vous incitez le consommateur à acheter votre produit en lui faisant croire qu’il est ancien, qu’il est toujours utilisé. Par exemple, en achetant des produits bio, le consommateur sera dans la tradition.

– La persuasion par l’argument irrationnel : vous incitez le consommateur à acheter votre produit en lui faisant croire que les produits sont très bons. Par exemple, en achetant un produit bio, le consommateur se sentira très bien.

– La persuasion par l’apparente opposition : vous incitez le consommateur à acheter votre produit en lui faisant croire qu’il est opposé à la croyance des autres. Par exemple, en achetant des produits bio, le consommateur se sentirait différent.

– La persuasion par la menace : vous incitez le consommateur à acheter votre produit en lui faisant croire que s’ il ne le fait pas, il aura des problèmes. Par exemple, en achetant des produits bio, le consommateur évitera de tomber malade.

– La persuasion par la suggestion : vous incitez le consommateur à acheter votre produit en lui faisant croire qu’il y a un désir de quelque chose ou de quelqu’un. Par exemple, en achetant des produits bio, le consommateur se sentira moins coupable.

– La persuasion par la récompense : vous incitez le consommateur à acheter votre produit en lui faisant croire qu’il obtiendra une récompense pour cela. Par exemple, en achetant des produits bio, le consommateur se sentira plus écologique.

– La persuasion par la responsabilité sociale : vous incitez le consommateur à acheter votre produit en lui faisant croire qu’il a une responsabilité sociale. Par exemple, en achetant des produits bio, le consommateur se sentira plus responsable du bien être de la nature.

– La persuasion par l’urgence : vous incitez le consommateur à acheter votre produit en lui faisant croire qu’il n’a pas de temps pour penser à cela. Par exemple, en achetant des produits bio, le consommateur se sentira pressé de faire ça rapidement.

– La persuasion par la rationalisation : vous incitez le consommateur à acheter votre produit en lui faisant croire qu’il n’a pas d’autre choix. Par exemple, en achetant des produits bio, le consommateur ne pourra pas être en contact avec toute cette pollution.

– La persuasion par la réassurance : vous incitez le consommateur à acheter votre produit en lui faisant croire qu’il est capable de faire ça. Par exemple, en achetant des produits bio, le consommateur se sentira capable de faire la différence.

La persuasion stratégique est une technique de communication utilisée pour faire changer d’avis le consommateur (surtout le consommateur de masse). Plusieurs techniques peuvent être utilisées comme la communication par l’exemple, la communication par la réassurance, la communication par l’urgence, le marketing de contenu etc.

La persuasion stratégique fait partie du marketing relationnel qui tend à se rapprocher des besoins du consommateur. Le marketing relationnel fait appel à la séduction et à l’empathie pour faire changer d’avis le consommateur.

conclusion

Sponsored image

Dans cet article, j’ai expliqué les méthodes d’obtention des marques. Ces méthodes sont faciles à utiliser. Pour créer des marques connues, le marketing relationnel est une bonne option. C’est une technique de communication qui permet de faire changer d’avis le consommateur en lui donnant un avantage. Le marketing relationnel permet d’être proche du consommateur.

Pour en savoir plus sur la communication et le marketing, je vous conseille de lire « Marketing » de Marc Guillet et « L’art de la persuasion » de Robert Cialdini.

Si vous voulez créer votre marque, je vous conseille de lire « Le marketing de la marque » de Gilles Babinet et « L’enjeu de la marque » d’Eric Boyer.

Enfin, si vous souhaitez automatiser la vente de vos produit et service , n’hésitez pas à me contacter : cliquez ici

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.